Des améliorations dans le domaine de l'audition

De nouveaux processus de création de prothèses auditives

Des chercheurs américains ont réussi à fabriquer des oreilles artificielles en s’appuyant sur des méthodes d’impression en trois dimensions. C’est ce que l’on pouvait lire dans la rubrique santé de la version informatique du quotidien français Le Figaro en fin de semaine dernière.

Cette équipe de chercheurs américains, composée de médecins et de bio-ingénieurs ; a donc créé, à partir de cartilage, des prothèses en forme d’oreille humaine. Le Professeur Lawrence Bonassar (université de Cornell) a, avec son équipe, commencé par modéliser l’oreille d’une personne pour en obtenir une image en 3D. Cette image a ensuite été imprimée avec un copieur trois dimensions pour obtenir un moule. A l’intérieur de celui-ci, les chercheurs ont ensuite coulé un gel, composé de collagène et de cellules vivantes, pour permettre le développement de cartilage humain.

Comme l’indiquent les scientifiques, le développement de cartilage après trois mois était suffisant pour permettre le remplacement du collagène. Ces nouvelles prothèses pourraient être utilisées dans plusieurs situations comme une déformation de l’oreille chez l’enfant ; ou des personnes ayant perdu une partie voire la totalité de l’oreille suite à un accident ou un cancer.

Plus de précisions sur l’espace santé du site Internet du Figaro à cette adresse.

Une consommation modérée de vin rouge pour prévenir la perte de l’audition

Vous n’êtes pas sans savoir que la consommation de vin rouge aurait de nombreuses vertus protectrices pour la santé. Tout récemment, nous venons d’en découvrir une autre, la prévention de la perte d’audition.

améliorations le domaine de l'auditionIl ne s’agit pas d’une traduction littérale douteuse de la célèbre chanson de Marvin Gaye, mais du résultat d’une sérieuse étude comme nous le relayait un article publié sur le site Internet de Terra Fémina. Selon cette dernière, menée par des chercheurs américains de l’Hôpital Henry Ford à Détroit, le resvératrol (antioxydant présent dans le raisin), protégerait l’organisme contre le vieillissement et la perte des fonctions cognitives et auditives. Le Docteur Michael Seidman, qui a dirigé l’étude, ajoute d’ailleurs : « qu’en donnant du resvératrol à des animaux, nous pouvons réduire la perte d’audition et le déclin cognitif ».

Bien évidemment, vous vous doutez que les résultats de cette étude évoquent des effets potentiellement positifs pour une consommation modérée de vin rouge. Plus d’informations dans l’article du Terra Féminina.

Des prothèses auditives totalement invisibles

Le marché des prothèses auditives, en plein essor ces dernières années, continue son développement rapide et propose désormais des prothèses totalement invisibles. Un vibrateur est directement positionné sur l’enclume et un microphone, capable de percevoir les sons au travers de la peau, est implanté derrière l’oreille. Vous vous doutez bien que de telles prothèses sont d’une haute technicité, expliquant leur coût, pour beaucoup dissuasif, d’environ 15000 euros. Si des tarifs aussi élevés semblent destiner ce matériel à une caste de privilégiés, on peut légitimement envisager que les progrès réalisés dans le très haut de gamme tirent l’ensemble du marché vers le haut, y compris pour les produits plus accessibles.

Source : site Internet allodocteurs

De nouvelles méthodes de création des prothèses, la découverte d’un nouveau facteur préventif, de nouveaux implants auditifs désormais invisibles, des sujets qui seront peut-être abordés à l’occasion de la prochaine journée nationale de l’audition le 14 mars prochain.

Ce contenu a été publié dans Actualité pharmaceutique, scientifique et médicale. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *