Sauvé par une imprimante 3D à 14 mois

Bonjour à toutes et à tous. Voilà quelques semaines que nous n’avions pas eu l’occasion de partager une actualité pharmaceutique avec vous sur ce blog.

Nous avons choisi pour y remédier de partager avec vous cette nouvelle parue mercredi sur le site du journal Le Point (source en fin d’article) pour laquelle nous avons bon espoir qu’elle vous permette de partir en week-end le cœur léger et vous allez avoir le loisir de le constater, c’est le cas de le dire !

L’impression 3D revient sur le devant de la scène

Comme nous l’indiquions il y a quelques minutes sur le compte Twitter de l’IFDP, un bébé de 14 mois vient d’être sauvé grâce à une imprimante en 3 dimensions.

Souvenez-vous qu’il y a quelques mois, dans cet article, nous vous indiquions que l’impression en 3D progressait à grande vitesse même si, selon les spécialistes elle n’en est encore qu’aux prémices de ses capacités.

Prémices dont se contentera bien volontiers la famille de ce petit américain âgé de 14 mois, dont l’état de santé était plus qu’inquiétant et l’opération cardiaque qu’il devait subir, incertaine et sources d’interrogations et de discordes entre les différents médecins. Tout cela avant que l’un d’entre eux ne décide de recourir aux imprimantes 3d de l’université de Louisville. Cette dernière a pu fournir au chirurgien une réplique du coeur de l’enfant, lui permettant d’intervenir en une seule fois et lui simplifiant grandement l’opération.

Aujourd’hui, l’enfant se porte bien.

Lire l’article sur le site du Point : http://www.lepoint.fr/sante/etats-unis-un-bebe-sauve-par-une-imprimante-3d-26-02-2014-1795915_40.php

Ce contenu a été publié dans Actualité pharmaceutique, scientifique et médicale. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *