Le sommeil, un indicateur de santé pertinent

Être en bonne santé pour bien dormir, ou bien dormir pour être en bonne santé ? Telle est la question. C’est l’objet d’un article paru ce jour sur le site Internet Pourquoi Docteur et que vous pouvez lire, nous vous y invitons, en cliquant sur ce lien.

Le sommeil comme indicateur de santé

On apprend par exemple dans cet article qu’il faudrait entre 7h30 et 8h de sommeil par nuit pour être dans une forme optimale. L’étude, réalisée par des chercheurs finlandais, en arrive même à déterminer une certaine corrélation entre le nombre d’arrêts-maladies et le manque de sommeil. Ces derniers seraient en effet plus nombreux chez les petits dormeurs.

Quelques conseils élémentaires

L’article ne manquera pas non plus de rappeler quelques conseils élémentaires au sujet du sommeil que vous avez très probablement déjà entendus par ailleurs. Mais comme une piqûre de rappel ne fait jamais de mal en la matière, nous allons les répéter ici aussi :

  • ne pas consommer d’excitants peu de temps avant d’aller vous coucher (ainsi le café et le thé, malgré les effets positifs de l’un et de l’autre, ne sont pas conseillés ici).
  • ne “consommer” aucun écran quel qu’il soit (télévisions, jeux vidéos, tablettes, ordinateurs, smartphones…) au cours de la dernière heure avant d’aller dormir.
Ce contenu a été publié dans Actualité pharmaceutique, scientifique et médicale. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *